Francis Poézévara

Conseiller municipal à Puteaux

Auteur : Francis Poézévara (Page 1 sur 32)

Retour sur la gestion financière de Puteaux en 2020

Lors du conseil municipal du 1er avril 2021, j’ai pris la parole pour commenter le Compte administratif de Puteaux. L’occasion de détailler la gestion financière sur l’année passée.

Dans les grandes lignes :

  • Les recettes de la ville ont été bien estimées, en revanche, comme d’habitude, Puteaux n’a pas “réussi” à dépenser autant que prévu.
  • Résultat, Puteaux économise 18 millions en gestion courante, et ce alors que l’année a été particulièrement difficile. N’aurait-on pas pu améliorer l’aide apportée aux Putéoliennes et Putéoliens ? Ne serait-ce qu’en termes de garde d’enfants, en fourniture de masques, en accompagnement des familles en difficulté, etc.
  • De manière générale, le budget prévisionnel a été plutôt bien respecté, ce qui est rare à Puteaux (d’habitude, il y a de gros écarts, Puteaux gagnant beaucoup trop d’argent et n’en dépensant pas assez, les prévisions sont un peu orientées…).
  • Mention spéciale à une dépense de plus d’un million d’euros pour deux trampolines ! S’agit-il d’une faute de frappe dans le dossier qui nous a été présenté ? Ou bien d’une nouvelle dépense incroyable pour la ville ? J’ai posé la question à Joëlle Ceccaldi-Raynaud qui devrait m’apporter la réponse d’ici quelques jours / semaines.

L’intervention en vidéo :

Le dossier du compte administratif 2020 de Puteaux :

Compte administratif de Puteaux 2020

Développement durable à Puteaux : 2 ans de greenwashing et de poudre aux yeux

Lors du Conseil municipal du 1er avril 2021, la mairie de Puteaux nous a présenté son bilan des actions développement durable 2018-2020 de la ville. Le dossier est épais ; malheureusement, son contenu s’avère vite très vide !

Retrouvez mon intervention sur le sujet en vidéo :

Pour consulter le bilan lui-même :

RAPPORT_DEVELOPPEMENT_DURABLE 2020

Du nouveau côté FCPE Puteaux !

En janvier dernier, j’ai eu l’honneur d’être élu président de l’Union Locale de la FCPE Puteaux. Une charge que j’assume aux côtés de quatre autres personnes composant le bureau.

Pour en savoir plus sur cette association de parents d’élèves, nous contacter ou contacter des parents d’élèves des différentes écoles de la ville, un nouveau site Internet a été mis en place :

www.fcpeputeaux.org

Par ailleurs, une page Facebook a été lancée, pour vous tenir informé·e·s de l’actualité des écoles, collèges et lycées de la ville, mais également des actions de la FCPE de Puteaux, du 92 voire nationale :

FCPE Puteaux sur Facebook

Vous pourrez également nous retrouver sur le stand FCPE lors de la fête des associations, les 5 et 6 juin prochains sur l’île de Puteaux !

Conseil municipal du 17 décembre 2020 : carte scolaire et soutien à la culture

Ce matin, jeudi 17 décembre, s’est donc déroulé le dernier conseil municipal de l’année 2020. Pas moins de 44 points à l’ordre du jour, représentant plus de 660 pages de documents à analyser en cinq jours… Résultat de la volonté de Joëlle Ceccaldi-Raynaud de restreindre le nombre de conseils municipaux au minimum légal (un par trimestre).

Beaucoup de sujets au programme donc, parmi lesquels je retiens notamment la modification de la carte scolaire de Puteaux pour la rentrée 2020. Retrouvez mon intervention en séance sur le sujet :

D’autres sujets ont été abordés, notamment concernant les crèches en délégation de service public, la fusion des offices HLM de Puteaux, Courbevoie et Levallois, ou encore des décisions budgétaires modificatives.

J’ai également présenté deux voeux, rejetés l’un comme l’autre par la Mairie. Dans le premier, j’appelais Mme Ceccaldi-Raynaud à apporter son soutien au secteur culturel en général, et au conservatoire en particulier. Voir la vidéo ci-dessous :

Mon second voeu appelait la Maire de Puteaux à la vigilance face au financement de la future mosquée de Puteaux par le royaume du Maroc, à l’heure où les ingérences étatiques étrangères sont pointées du doigt.

J’avais également transmis cinq questions sur des problématiques importantes, notamment le futur square rue Colin ou l’avancement du projet de la FFT sur l’île de Puteaux, mais la Maire de Puteaux a refusé de les prendre en compte, préférant consacrer les 30 minutes de discussion aux questions du groupe Puteaux La Transition.

La carte scolaire 2021-2022 à Puteaux

Il y a bientôt deux ans, je vous avais présenté la carte scolaire version 2020, suite à l’ouverture des écoles Voltaire et Bergères. Comme je le pointais à l’époque, de grosses incohérences subsistaient, que vous pouvez retrouver dans cette vidéo.

Deux ans plus tard, les problèmes que j’avais soulevés à l’époque sont bien connus, et la mairie de Puteaux a donc décidé de revoir une nouvelle fois les secteurs des différentes écoles. En corrigeant les défauts ? La réponse en carte !

Ecoles maternelles

Pour les secteurs de maternelle, mes propositions de 2019 sont reprises entièrement : le secteur centre-ville situé au sud du boulevard Wallace (à gauche du boulevard sur la carte ci-dessus) sont affectés à l’école Marius Jacotot et plus à l’école Voltaire. Le secteur Défense 2000 est quant à lui agrandi, ce que j’avais réclamé en vain il y a un an pour éviter la fermeture d’une classe dans cette petite école. Je regrette amèrement que cet élargissement du secteur se fasse avec une année de retard : la classe ayant fermé, il faudrait désormais que les effectifs dépassent à nouveau un seuil minimal d’élèves par classe pour qu’une classe rouvre.

Ecoles élémentaires

Là encore, il y a des progrès ! Le centre-ville est désormais rattaché à l’école Jean Jaurès, et non plus à l’école Voltaire (une aberration introduite en 2019 à l’ouverture de cette nouvelle école), et l’une des incohérences historiques majeures est également corrigée : le quartier Boieldieu sera dorénavant sur le secteur de République. Il était précédemment rattaché à l’école Petitot, puis aux Bergères, alors que toutes les résidences alentours (Défense 2000, Tour Eve…) étaient rattachées à l’école République…

Changement dans le haut de Puteaux : les enseignants et les parents d’élèves de l’école des Bergères étaient très inquiets sur les perspectives pour l’école. En effet, celle-ci est déjà saturée, et de nombreuses constructions sont en train de sortir de terre, amenant potentiellement le nombre d’enfants sur le secteur à exploser. La solution proposée concerne donc l’école Félix Pyat, qui n’accueillait que les maternelles jusqu’ici et qui ouvrira un niveau CP l’année prochaine. Bonne nouvelle, qui permettra de soulager les Bergères, en attendant la réouverture de l’école Petitot prévue pour… 2023 !

Voir le détail des secteurs dans le fichier ci-dessous :

Modification carte scolaire

Page 1 sur 32

Francis Poézévara 2015 - Tous droits réservés