Francis Poézévara

Conseiller municipal à Puteaux

[VIDEO] Pourquoi les gens n’aiment pas l’Europe – et comment changer ça ?

Après un an d’interruption, je reprends les vidéos de ma chaîne YouTube, Hémipléjik ! Pour le premier épisode de la saison 3, je m’intéresse moins à la Gauche qu’à l’Europe, et au fait que seul·es 35% des Français·es ont confiance en l’Union Européenne.

Pourquoi ? Et comment faire pour améliorer la situation ? La réponse en vidéo !

L’uniforme scolaire à Puteaux : pourquoi c’est non

Joëlle Ceccaldi-Raynaud, la maire LR de Puteaux, a annoncé au Conseil municipal du 6 décembre que les enfants de quatre écoles de la ville allaient participer à une expérimentation de port d’un uniforme. Cette annonce intervient par surprise alors que personne n’a été consulté.

Plutôt pour, plutôt contre : chacun·e a son avis sur la question du port de l’uniforme. Mais au-delà des impressions et des ressentis, quels sont les effets du port de l’uniforme sur les enfants, sur le harcèlement et sur la cohésion dans les écoles ? De nombreuses études existent, et toutes vont dans le même sens. Je vous en parle en vidéo :

En résumé :

Pourquoi alors faire de nos enfants de nouveaux cobayes et leur imposer le port de l’uniforme ? Soyons sérieux, les vrais problèmes concernant l’école publique sont les effectifs de profs insuffisants, les inégalités criantes que le système éducatif aggrave, le manque de reconnaissance du statut des enseignant·es, etc. Pas le port de vêtements.

Conseil municipal de Puteaux – 6 décembre 2023

Le Conseil municipal de Puteaux s’est réuni le 6 décembre 2023. Après une annonce sibylline concernant l’expérimentation du port de l’uniforme dans les écoles de la ville, nous avons discuté notamment :

  • Des décorations de Noël, pour un montant record de 1,2 millions d’euros (60€ par famille !) cette année,
  • D’un transfert d’argent assez louche entre le CCAS et la mairie (le CCAS, qui est présidé par Joëlle Ceccaldi-Raynaud, rachète à la ville le bâtiment qu’il occupe gratuitement, pour 1,5 millions d’euros, plutôt que les dépenser pour des hébergements d’urgence par exemple…),
  • De l’ouverture des commerces le dimanche, avec un bel emmêlement des pinceaux de la part de la maire de Puteaux à la clé,
  • Et pas de laïcité, de tri des déchets ni de fraternité, car les élu·es de la majorité (et une partie des élu·es Renaissance) ont quitté le conseil avant que je puisse présenter mes voeux, ce qui a fait tomber le quorum (nombre d’élu·es nécessaires pour que le conseil puisse valablement délibérer).

Retrouvez l’intégralité du conseil dans la vidéo ci-dessous :

Décembre sous le signe de la fraternité ?

[Tribune parue dans le Puteaux Infos de décembre 2023]

C’est peu de le dire : 2023 aura été une année éprouvante, où la solidarité nationale et internationale aura été abîmée.

Au niveau international, bien sûr. Durant douze nouveaux mois, les Ukrainiennes et les Ukrainiens ont subi les assauts sanglants de l’envahisseur russe, dans un conflit qui s’enlise chaque jour un peu plus. Les Israéliennes et les Israéliens ont subi les attaques terroristes et meurtrières du Hamas, qui poursuit son objectif d’éradication de l’État hébreux. Les Palestiniennes et les Palestiniens sont morts par milliers suite aux crimes de guerre orchestrés par le gouvernement Netanyahu. Sans oublier ces conflits invisibles ici, comme au Yémen, ou ces populations victimes de crimes contre l’humanité, à l’image des Ouïghours en Chine.

En France, si heureusement la situation n’est pas comparable, l’actualité cette année a été sombre, débutée dans la rue pour défendre – en vain – notre système social, pierre angulaire de la solidarité nationale, poursuivie par la mort de Nahel, à quelques centaines de mètres de notre ville, abattu à bout portant par un policier, puis de Dominique Bernard, assassiné par l’obscurantisme islamiste. L’année s’achève désormais avec l’importation insupportable de la situation au Moyen-Orient et son lot d’antisémitisme et d’islamophobie.

Il nous reste un mois pour redresser ce triste constat. Et si décembre 2023 était placé sous le signe de la fraternité ?

La période des fêtes y est propice : faisons l’exercice de notre humanité, au quotidien et aux coins de nos rues envers celles et ceux qui dorment dehors, dont une large part d’enfants. Faisons montre de tolérance et bienveillance, en refusant les fractures artificielles, en premier lieu celles, religieuses, qui mettent à mal la laïcité. Faisons vivre la tradition d’accueil de notre pays, cette vocation qui fait de la France ce qu’elle est, alors qu’elle est remise en cause par un projet de loi indigne du gouvernement. Réaffirmons qu’une vie vaut une vie, en défendant plus que jamais la paix, le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes et le droit international.

Je vous souhaite une fin d’année humaniste et fraternelle, pour mettre 2024 sur la voie d’une société inclusive et désirable.

Conseil municipal de Puteaux – 8 décembre 2021

Ce mercredi 8 décembre 2021 s’est déroulé le dernier conseil municipal de l’année. Au menu : ressources humaines, quartier des Bergères, subventions aux associations ou encore modifications budgétaires.

Comme la mairie de Puteaux refuse encore et toujours de retransmettre le Conseil municipal en ligne, je suis obligé de le faire avec mes propres moyens. Retrouvez donc la captation que j’ai faite de ce conseil ci-dessous.

Page 1 sur 33

Francis Poézévara 2015 - Tous droits réservés